Code 93 - Olivier Norek

17 janv. 2018




Résumé :


Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d'autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d'un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire. 
Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d'un mystérieux dossier, le «Code 93» ? 
Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison...






J'ai découvert Olivier Norek l'année dernière avec la sortie de son dernier livre "Entre deux mondes", qui a fait beaucoup parler de lui. Il est donc dans ma PAL. Mais étant psychorigide (si peu!), j'ai voulu lire ce qu'il a publié avant. J'avais entendu parler de sa trilogie avec son héro, le capitaine Victor Coste et c'est donc par Code 93 que je commence ma découverte... 

Dans ce livre, direction donc le 93 avec deux morts pour le moins particulier puisqu'un des deux se réveille une fois l'autopsie lancée. Okay, le bouquin démarre sur les chapeaux de roues! 


Le petit plus? Olivier Norek est réellement lieutenant de police à la section des enquêtes et recherches du SDPJ 93. De quoi retrouver de la réalité dans ses écrits et de pouvoir le différencier d'autres auteurs de polars! Du coup, les difficultés des policiers sur le terrain sont abordées afin de nous montrer l'envers du décor. 

Le héro, le capitaine Coste, est un peu froid et a une pointe d'humour noir : j'adhère! Les personnages sont attachants et protecteurs les uns envers les autres : c'est grâce à ça que l'équipe est soudée. Malheureusement, un collègue et ami proche de Victor va partie et une nouvelle recrue va le remplacer. Une épreuve de plus pour lui qui tombe en même temps que cette grosse affaire où, très vite, la politique et la corruption sont intimement liées... 


Les chapitres sont courts ce qui nous permet de les enchaîner rapidement (peut être trop justement) et de changer de points de vue selon le personnage. La fin est quant à elle un peu face car on sait très vite qui est le tueur. Cependant les meurtres ainsi que l'histoire sont très réalistes. 

Au final c'est plutôt une bonne découverte! J'aime sa façon d'écrire et c'est un livre qui se lit très vite, tout en étant efficace. Je suis curieuse de lire la suite ("Territoires") car cela ne s'annonce pas très simple pour le capitaine Coste! 

Meurtres pour rédemption - Karine Giébel

9 janv. 2018

Résumé : 

Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière. Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes.

Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l'esprit au-delà des grilles. Grâce à l'amitié et à la passion qui portent la lumière au cour des ténèbres.

Pourtant, un jour, une porte s'ouvre. Une chance de liberté. Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n'aspire qu'à la rédemption.



"Perpète. Pour avoir tué.
C'est pas vraiment de ma faute. Ils ont eu ce qu'ils méritaient.
Et moi aussi."


Mon avis: 

Marianne a pris perpétuité pour meurtre et son palmarès funèbre ne s'arrête pas là. Contrairement aux personnes de son âge, sa vie se résume maintenant à sa cellule et aux bruit des trains passant proche de la prison...

Elle est violente, incontrôlable et imprévisible lorsque le monstre en elle se réveille. Et à côté de ça, elle est mûre, réfléchie et très intelligente. C'est sûrement ce qui lui permet de tenir dans cette jungle. Dans sa maison d'arrêt, elle est placée en isolement depuis qu'elle s'est personnellement occupé d'une surveillante. Seule, elle n'a pas d'autre choix que de se créer une carapace pour survivre. Les rares moments où elle rejoint les autres détenues, elle est très vite prise à partie. Privée de travail et n'ayant personne tenant à elle à l'extérieur, elle ne peut s'offrir des vêtements ou des cigarettes ce qui la condamne à monnayer son corps avec le surveillant chef contre de la drogue ou d'autres extras.
Jusqu'au jour où trois curieux flics viennent voir Marianne au parloir pour lui proposer l'impossible : la liberté. Mais cette potentielle liberté à un prix : deux meurtres à commettre pour obtenir sa rédemption...


Pendant les 500 premières pages, Karine Giébel nous montre la vie carcérale sans aucuns filtres ou édulcorants. Le quotidien là bas est dur, voir inhumain : frustrations, manques, punitions physiques, tortures psychologiques et humiliations en tout genre.

Ce qui m'a étonnée c'est qu'au fil des chapitres, je me suis attaché à ce personnage que l'on devrait détester au premier abord. Mais on découvre très vite que derrière son apparence de bête sanguinaire, elle souffre et regrette amèrement ce qu'elle est. Alors on encaisse avec elle les coups et les défis qu'elle n'a pas d'autres choix que de surmonter.


"Moi, j’aurais aimé avoir une mère telle que toi, avoua alors Marianne.
Une mère qui m’aurait aimée assez fort pour me tuer plutôt que m’abandonner…"


Dans la seconde partie, nous découvrons ce qu'il va se passer avec cette potentielle liberté mais je ne veux pas en parler pour ne pas risquer de vous spoiler...

Les personnages sont tous crédibles et ont chacun une psychologie bien particulière de par leur passé ou leur vécu. Je pense aussi à une détenue qui va partager pendant quelque temps la cellule de Marianne. Son crime est abominable mais cela ne m'a pas empêché d'avoir une certaine empathie envers elle... (ce qui est très dérangeant je dois dire, vu ce qu'elle a fait)


Au final, ce livre est une pépite, une vraie claque! Le genre de livre qui bouleverse une fois terminé. Karine Giébel n'est pas connue pour avoir écrit des livres avec des fins à l'eau de rose et pour cause... Ici il y a deux fins : la première m'a arrachée des larmes et la seconde m'a achevée.

Il ne faut surtout pas avoir peur de ces (presque) 1000 pages car le rythme est très bon et ne nous laisse aucun répit. Je suis ravie de commencer 2018 avec ce roman! Ce qui est sur, c'est que je lirais d'autres livres de Karine Giébel dans l'année :) ! 

En 2017, j'ai lu... 45 livres!

1 janv. 2018


2017 a commencé avec une seule résolution : lire plus. À Noël dernier, l'amoureux m'a offert une nouvelle liseuse pour remplacer celle que je possédais depuis des années (mais qui commençait à fatiguer). J'ai jeté mon dévolu sur la Kobo Aura 2 afin de pouvoir lire la nuit sans allumer ma lampe de chevet. C'est ainsi que j'ai pris de nouvelles habitudes : lire le matin pendant mon café à côté du boulot, pendant ma pause et le soir avant de dormir. 

Fin octobre, bébé est arrivé et depuis je manque un peu de temps. Je suis ainsi passé de 4/5 livres par mois à un seul. Je recommence à pouvoir me dégager des moments de libre le soir, une fois qu'il est couché pour pouvoir avancer dans mes lectures. Mais je ne désespère pas : il me faut un peu de temps pour trouver un nouveau rythme et j'aurai par la suite plus de temps pour me plonger dans de nouvelles histoires! 


Si je devais faire un résumé de 2017... 

Cette année a été marqué par la découverte de Maxime Chattam. Tout d'abord par sa magnifique saga "Autre monde" et ensuite, par sa Trilogie du Mal. Depuis, je dévore au fur et à mesure ses livres et je ne suis pas déçue : passer d'une sublime histoire jeunesse à des thrillers sombres plein de violences, c'est superbement maîtrisé!

J'ai aussi avancé dans les livres de Franck Thilliez que je n'avais pas lu : j'ai découvert cet auteur il y a des années par "L'anneau de Moebius" et depuis je ne les avais pas lu dans l'ordre. Maintenant c'est chose faite! Du coup, je comprend beaucoup mieux le caractère de Sharko (un des personnages principaux) en ayant découvert son passé avec les deux premiers livres parlant de son histoire.

Je suis également tombé littéralement amoureuse d'Ophélie et Torn, héros de "La passe miroir". L'univers est dingue, les personnages attachants et j'ai hâte de savoir ce que Christelle Dabos nous réserve pour le dernier tome qui est en cours d'écriture... Surtout lorsqu'on a lu "La mémoire de Babel" : ce n'est pas possible de nous laisser comme ça, je veux absolument pouvoir lire la suite! 

Ophélie et Torn par z-oras
Du coup, en 2018, je veux...  

- Continuer sur ma lancée, et même plus! Je ne me sens pas encore prête à participer à un challenge lecture par peur de manque de temps encore une fois. Mais j'espère oser un jour ou l'autre. 
- Dépasser les 45 livres de cette année. C'est peu par rapport à beaucoup de gens mais j'ai pris plaisir à prendre mon temps!
- Découvrir de nouveaux auteurs et pourquoi pas, tomber amoureuse d'une nouvelle histoire


Je vous laisse avec la liste détaillée des livres lus 
et je vous souhaite une bonne année 2018! 

Profitez de vos proches, débordez d'amour et partagez vos lectures ♥ ! 


N'oubliez pas que vous pouvez suivre mes lectures actuelles par mon profil Livraddict

Thiller : 

- Ne pars pas sans moi - Gilly MacMillan
- La trilogie du Mal : l'âme du mal - Maxime Chattam
- La trilogie du Mal : In Tenebris - Maxime Chattam
- La trilogie du Mal : Maléfices - Maxime Chattam
- Train d'enfer pour ange rouge - Franck Thilliez
- Deuils de miel - Franck Thilliez
- La mémoire fantôme - Franck Thilliez
- La chambre des morts - Franck Thilliez
- Le syndrôme [E] - Franck Thilliez
- [Gataca] - Franck Thilliez
- Atom[KA] - Franck Thilliez
- Que ta volonté soit faite - Maxime Chattam
- La conjuration primitive - Maxime Chattam
- La fille du train - Paule Hawkins
- La patience du diable - Maxime Chattam
- Fractures - Franck Thilliez
- Puzzle - Franck Thilliez
- Vertige - Franck Thilliez
- Ne fais confiance à personne - Paul Cleave
- Les arcanes du Chaos - Maxime Chattam


Science fiction : 

- Le cycle de Tschaï : Le Chasch - Jack Vance
- Le cycle de Tschaï : Le Wankh - Jack Vance
- Le cycle de Tschaï : Le Dirdir - Jack Vance
- Le cycle de Tschaï : Le Pnume - Jack Vance


Policier : 

- Sharko - Franck Thilliez
- Avant Pandemia, le grand voyage - Franck Thilliez


Dystopie : 

- La servante écarlate - Margaret Atwood


Jeunesse : 

- La passe miroir T1 : Les fiancés de l'hiver - Christelle Dabos
- La passe miroir T2 : Les disparus du clair de lune - Christelle Dabos
- La passe miroir T3 : La mémoire de Babel - Christelle Dabos

- La cinquième vague T1 - Rick Yancey
- La cinquième vague T2 : La mer infinie - Rick Yancey
- La cinquième vague T3 : La dernière étoile - Rick Yancey

- Miss Peregrine et les enfants particuliers T1 - Ransom Riggs
- Miss Peregrine et les enfants particuliers T2 : Hollow City - Ransom Riggs
- Miss Peregrine et les enfants particuliers T3 : La bibliothèque des âmes - Ransom Riggs

- Autre monde T1 : L'alliance des trois - Maxime Chattam
- Autre monde T2 : Malronce - Maxime Chattam
- Autre monde T3 : Le coeur de la Terre - Maxime Chattam
- Autre monde T4 : Entropia - Maxime Chattam
- Autre monde T5 : Oz - Maxime Chattam
- Autre monde T6 : Neverland - Maxime Chattam
- Autre monde T7 : Génèse - Maxime Chattam


Horreur : 

- Ça T1 - Stephen King


Journal intime : 

- Journal d'un vampire en pyjama - Mathias Malzieu

Les arcanes du chaos T1 - Maxime Chattam

28 déc. 2017

Les ombres me surveillent grâce à ma façon de taper sur mon clavier. Je le sais. Maintenant que je suis au courant de tout cela, il faut que je fasse attention. Cependant, je voulais absolument braver le danger pour parler de ce premier tome de la trilogie "Le cycle de l'homme et de la vérité"... 


Résumé : 

"Célibataire parisienne sans histoires, Yael est loin de se douter qu'il existe des secrets qui mettent en danger ceux qui les découvrent. 

Le jour où des ombres apparaissent dans ses miroirs pour lui parler codes secrets et sectes millénaires, elle se croit folle ou possédée. Projetée dans un jeu de piste infernal, pourchassée par des tueurs, Yael se retrouve au cœur d'une lutte ancestrale. 

Des catacombes de Paris aux gorges hantées de Savoie, jusqu'au New York des milliardaires, la vérité ne doit pas survivre. 

 Qui n'a jamais rêvé de tout savoir sur l'assassinat de JFK ? Sur le 11 septembre ? Et si l'histoire n'était que manipulation ? Quand le diable s'en mêle, la terreur ne fait que commencer..."



Les complots et les confréries sectaires (comme par exemple les Illuminatis et les Skulls & Bones)  composent ce thriller avec en toile de fond un célèbre attentat. Qui n'a jamais voulu savoir la vérité sur l'assassinat de JFK? Le monde est rempli de faits qui, bout à bout, ne peuvent être de simples coïncidences. Une poignée d'hommes reliés par ces sectes manipulent et influencent l'Histoire à grande échelle. Une fois que nous avons mis un pied de l'autre côté et que nous avons frôlé les ombres, la descente en Enfer peut commencer. C'est ce que va découvrir Yael au fur et à mesure de son cauchemar. 

S'il y a un sentiment dominant pendant cette lecture, c'est la paranoïa. Celle ci s'installe rapidement, aussi bien pour nous que pour cette jeune femme. 
Entre deux chapitres bien rythmés, Chattam nous donne des informations troublantes, extraites d'un blog tenu par un homme dont elle va croiser le chemin. 

Nous voici donc de l'autre côté du miroir : nous avons rejoint ces ombres et nous devons percer leurs secrets. Yael doit comprendre ce qu'il lui arrive et cela ne sera pas sans conséquences : le passé va resurgir, les mensonges aussi et l'avenir devient de plus en plus incertain. 

Après "La trilogie du Mal" (que j'ai adoré) je trouve que c'est un très bon thriller dont on a du mal à décrocher! J'ai enchaîné les chapitres : Chattam ne nous laisse aucun répit et je suis souvent passé de la paranoïa à l'angoisse; les aventures de Yael s'enchaînent, tout va à 100 à l'heure. 

En conclusion, vous l'aurez compris, c'est un très bon livre! La fin m'a laissé bouchée même si j'espérais, au fond de moi, m'être trompé sur l'issue de l'histoire.
Pour le moment je me suis laissé happer par un autre livre (et par la même occasion une nouvelle auteure) mais j'ai hâte de découvrir la suite de cette trilogie : les deux autres tomes sont déjà prêts dans ma liseuse et n'attendent que moi!


On se retrouve le 1er janvier pour une rétrospective de mes lectures de 2017 ! En attendant, finissez bien l'année! 

Ne fais confiance à personne - Paul Cleave

27 nov. 2017

Il y a des habitudes que je ne souhaite pas changer et que je savoure : regarder le magasine de la santé le vendredi pour y retrouver Gérard Collard et ses livres. Je tombe souvent sur des pépites en écoutant ses conseils de passionné et ce livre est issu de l'une de ses chroniques.

Résumé :

"Il y a pire que de tuer quelqu’un : ne pas savoir si on l’a tué.

Les auteurs de thrillers ne sont pas des personnes très fréquentables. Ils jouent du plaisir que nous avons à lire d’abominables histoires, de notre appétit pour des énigmes qui le plus souvent baignent dans le sang. Nous ne sommes pas très raisonnables. Ce jeu dangereux peut parfois prendre des proportions inquiétantes. Leurs ouvrages peuvent nous donner des idées regrettables, favoriser un passage à l’acte aux conséquences funestes. Eux les premiers, qui pensent connaître toutes les ficelles du crime parfait, ne sont pas à l’abri de faire de leurs fictions une réalité. Prenez par exemple Jerry Grey, ce célèbre romancier, qui ne sait plus très bien aujourd’hui où il en est. À force d’inventer des meurtres plus ingénieux les uns que les autres, n’aurait-il pas fini par succomber à la tentation ? Dans cette institution où on le traite pour un alzheimer précoce, Jerry réalise que la trame de son existence comporte quelques inquiétants trous noirs. Est-ce dans ses moments de lucidité ou dans ses moments de démence qu’il est persuadé d’avoir commis des crimes ? Quand la police commence à soupçonner les histoires de Jerry d’être inspirées de faits réels, l’étau commence à se resserrer. Mais, comme à son habitude, la vérité se révèlera bien différente et bien plus effroyable que ce que tous ont pu imaginer !"


Jerry Grey est un auteur de polars à succès qu'il publie sous le nom de Henry Cutter. Une réussite totale : une belle maison, une femme et une fille. Mais à 49 ans, Alzheimer lui tombe dessus et la maladie n'attend pas pour lui faire confondre fiction et réalité.
Le roman commence très vite : nous sommes avec Jerry au commissariat entrain de parler du meurtre de Suzan (avec un Z) face à une inspectrice. Au fur et à mesure de la discussion il se rend compte que cette femme est simplement sa fille, Eva, qui est venu pour le ramener dans la maison de santé dont il s'est enfui. Comment en est-il arrivé là? Où est sa femme? Pourquoi une maison de santé? Nous plongeons au fur et à mesure dans le cerveau rongé par la maladie de Jerry...

Paul Cleave joue avec nous et il le fait très bien! On se perd aussi facilement que Jerry, les trous de mémoire sont de plus en plus présents. Le lecteur commence à perdre le fil et se demande à quel moment la réalité dépasse la fiction. Et si cette réalité avait été modifiée par la maladie? Dans quelles proportions? L'intrigue est fabuleuse et le fait d'intégrer cette maladie rajoute un malaise supplémentaire.
Alzheimer évolue et n’épargne pas le personnage principal, dont les crises vont s'accentuer au fur et à mesure tandis que l'intrigue devient de plus en plus sombre. On ne sait plus à qui se raccrocher : Jerry? Henry? Les chapitres sont courts et chaque page remet une certitude acquise récemment en doute pour rajouter encore un peu plus de trou noir.


Outre ce thriller machiavélique très bien mené, j'ai énormément apprécié que l'on parle des difficultés rencontrées lorsqu'un proche est atteint d'Alzheimer. Les aidants sont rarement pris en compte (ou pas assez) et les répercussions de cette maladie peuvent vite prendre de grandes proportions. Une usure morale arrive vite et la famille de Jerry ne va pas y échapper et devra traverser plusieurs phases.

C'était la première fois que je lisais un livre de cet auteur et ce qui m'a frappé, c'est la présence délicate et addictive d'un humour noir bien maîtrisé! Je vais donc me pencher rapidement sur la bibliographie de Paul Cleave afin de rajouter des livres sur ma PAL!



** Je viens d'ouvrir la page Facebook du blog **
N'hésitez pas à m'y rejoindre afin d'être informé de chaque nouvel article!